Stop Look Listen

Sélection sur 70 dessins - 21 x 29,7 cm - Encre sur papier Clairefontaine

<< 0/0 >>



MÉCANIQUE MAGENTA

Mécanique Magenta raconte un voyage : Un Pick-up noir, équipé d’un caisson lumineux rose fuchsia, part à
la rencontre du paysage et de ses lumières. Les deux conducteurs, également réalisateurs, filment leur voyage.
Le véhicule transformé s’apparente à une enseigne urbaine dépouillée de son message publicitaire. L’itinéraire,
qui passe de la lumière méditerranéenne aux brouillards et aux ciels chargés de l’Écosse, permet de confronter
le caisson monochrome aux lumières de la ville et à celles des campagnes, de glisser dans la nuit des villes pour
atteindre au lever du soleil de vastes étendues vertes de pâturage.

La voiture, imposante au début du film, opérant comme un révélateur du paysage, doucement s’y intègre, puis
s’efface. Le cadre s’ouvre lentement pour laisser place à l’observation et à la contemplation de la nature.

Ce voyage fut l’objet d’un film, Firefly, d’une série de photographies, d’une exposition/installation au centre
d’art du parc Saint-Léger de Pougues les Eaux.

L’ouvrage ici présenté, Mécanique Magenta, est une manière de rejouer le voyage, d’en questionner sa
mémoire, d’en dévoiler ses enjeux artistiques. Sont ainsi associées des images du voyage, des pièces réalisées
pour l’exposition à Pougues-les-eaux, prolongement plastique des perceptions éprouvées et des œuvres plus
anciennes qui s’imposent comme l’archéologie, le soubassement de l’aventure.

Les textes de Gilles Clément et de Léa Gauthier interviennent comme des interprétations libres de la démarche,
des déambulations littéraires et critiques. De la même manière dont l’artiste s’attarde pour des raisons subjectives
sur tel rocher, telle herbe ou plante, les auteurs glanent dans le travail artistique des éléments autours desquels
ils élaborent un texte, un sens.

Les dessins de Lina Jabbour, apportent un regard transversal et extérieur au voyage qui traverse le livre, rencontre
les textes et les photographies de Pierre Malphettes.

Ce livre propose au lecteur un regard, une approche artistique de ce qui nous entoure. Il offre une expérience
plastique et littéraire de l’inaliénable distance entre celui qui voit et ce qui est vu, entre ce qui est vécu dans
l’instant et ce qui en est la trace.

Le livre est accompagné d’un disque élaboré avec des captations sonores effectuées durant le voyage. Les musiciens
ont travaillé à partir des images, avec les sons divers (animaux, propos échangés, vent, vagues, etc.), pour fournir
l’univers, le milieu, dans lequel peut s’effectuer le parcours du livre.

Blackjack éditions


> Ligne de flottaison

> À l'horizon

> Études de tapis

> Transats

> Nuages de poussière

> Nichoir, nichoir

> L'étendue muette

> Variable cataclysmique

> L'enclos

> Still life with a skull

> Zone de crépuscule

> Quand vient le soir

> Isidore

> Les cracheuses

> Géométrie variables (suite)

> Géométrie variables

> Les hachures

> Les prédateurs

> Les métamorphoses

> Reg II

> Reg

> L'invasion par la masse

> Parasites et carnivores

> Cartes blanches

> Desolation land

> Anywhere out of the world

> Nothing to lose

> Un crocodile

> Barcelone

> Il fait beau et chaud

> Les résidentes

> Bloc 50 feuilles Uni


> Dessins en vrac

> Animations et vidéos

> Anciens travaux


> Commandes

> Projets collectifs


> Biographie

> Quelques textes


> Des liens




Liste par attributs | Edition | Administration | Login | 60/100118