Dos à la mer

<< 0/0 >>



Dos à la mer
Promenade en Méditerranée urbaine.

Beyrouth, Valencia, Alger, Marseille, Gênes, Tripoli.

Photographies de Geoffroy Mathieu
2005-2008

Standardisation des nouvelles architectures, réhabilitation violente des centres villes, privatisation des espaces, développement des transports,
le projet urbain est toujours violent. Mais, au sein même de cette violence, de petites résistances s'organisent et sauvent la ville moderne des
affres de la déshumanisation. Ce sont des corps, des gestes, des objets, des lumières, au coin d'une rue, sur un balcon ou sur un visage. Quelles
qu'en soient les raisons sociologiques, économiques, politiques ou écologiques, ces zones de poésies anarchiques signent l'appartenance de ces
espaces à une même aire culturelle, au monde méditerranéen.

A Beyrouth ou à Marseille, à Alger, à Valencia ou Athènes, cet entêtement du faible et de l'isolé à former des poches de douceur altère
profondément le paysage urbain. Est-ce lié à l'importante quantité d'espace disponible, à la douceur du climat, au laisser aller des pouvoirs publics
ou au tempérament latin ? Les villes Méditerranéennes, plus décousues et moins unifiées, semblent en tout cas les motiver plus que nulles part
ailleurs. A l'évidence, ces paysages urbains en résistance caractérisent, davantage que dans leur condition commune de villes du littoral, leur
identité méditerranéenne contemporaine. Afin de mieux saisir cette essence, il s'agissait alors de regarder vers l'intérieur, vers là où se dirigent
les hommes et les marchandises qui y débarquent et de photographier «tout sauf la mer».
GM 2008

Beyrouth, janvier 2006 - Valencia, octobre 2006 - Alger, mars 2007 - Gênes, septembre 2007 - Tripoli, novembre 2008 - Marseille, 2005/2008

partenaires :
Région PACA, aide à l'édition.
Département Bouches du Rhône, aide à l'édition.
DRAC PACA, Aide individuelle à la création, 2005
Ville de Marseille / AFAA pour le séjour à Beyrouth.
DGAC Ville de Marseille, 2006
Résidence à l'IFV Valencia.
Atelier de visu, Marseille.
Zico House, Beyrouth.
La Compagnie, Marseille.
ICF de Tripoli.

> Ligne de flottaison

> À l'horizon

> Études de tapis

> Transats

> Nuages de poussière

> Nichoir, nichoir

> L'étendue muette

> Variable cataclysmique

> L'enclos

> Still life with a skull

> Zone de crépuscule

> Quand vient le soir

> Isidore

> Les cracheuses

> Géométrie variables (suite)

> Géométrie variables

> Les hachures

> Les prédateurs

> Les métamorphoses

> Reg II

> Reg

> L'invasion par la masse

> Parasites et carnivores

> Cartes blanches

> Desolation land

> Anywhere out of the world

> Nothing to lose

> Un crocodile

> Barcelone

> Il fait beau et chaud

> Les résidentes

> Bloc 50 feuilles Uni


> Dessins en vrac

> Animations et vidéos

> Anciens travaux


> Commandes

> Projets collectifs


> Biographie

> Quelques textes


> Des liens




Liste par attributs | Edition | Administration | Login | 60/100118